Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/omelml/public_html/wp-content/plugins/essential-grid/includes/item-skin.class.php on line 1147
Le prix Orange du livre en Afrique aura bien lieu – OMEL MALI
Bienvenue sur le site de l'OMEL MALI! Contact: (00223) 20 20 62 89 E-mail: contact@omel.ml

Le prix Orange du livre en Afrique aura bien lieu

La romancière ivoirienne Véronique Tadjo présidera le jury.
Véronique Tadjo, présidente du Jury

Malgré la pandémie de Covid-19, l’opérateur français de télécoms Orange organisera bien cette année la seconde édition de son prix du livre en Afrique. Le lauréat sera connu le 3 juin. 

En dépit de la pandémie de Covid-19 qui frappe une grande partie du monde, la seconde édition du prix Orange du livre en Afrique aura bien lieu. Lancé en octobre 2019 par la Fondation Orange, ce prix, dont Jeune Afrique est partenaire, récompense un roman écrit en langue française par un écrivain africain et publié entre le 1er novembre 2018 et le 30 octobre 2019 par une maison d’édition basée sur le continent. à lire Littérature : l’écrivaine camerounaise Djaïli Amadou Amal remporte le prix Orange du livre en Afrique

Il s’agit, pour l’opérateur de téléphonie mobile, très présent en Afrique, de soutenir le secteur éditorial local, à la différence du prix Ahmadou-Kourouma ou du prix des Cinq-Continents de la Francophonie, qui récompensent en général des auteurs ayant publié dans des grandes maisons d’édition françaises ou européennes.

28 éditeurs, 14 pays, 38 romans

Cette année, ce sont 28 éditeurs qui ont participé, issus de 14 pays différents, et un total de 38 romans. Les six comités de lecture, basés en Tunisie, au Sénégal, en Guinée, au Cameroun, en Côte d’Ivoire et au Mali, ont lu ces textes et opéré un premier choix. Après délibérations à Paris, les six finalistes ont été sélectionnés.

Sont donc en lice pour la phase finale du prix le Marocain Abdellah Baïda pour Testament d’un livre (Éditions Marsam), la Sénégalaise Ndèye Fatou Fall Dieng pour Ces moments-là, (L’Harmattan Sénégal), le Marocain Youssouf Amine Elalamy pour C’est beau, la guerre, (Éditions Le Fennec), l’Algérien Mostefa Harkat pour Le Retour au Moyen Âge (Éditions AFAQ), le Tunisien Ahmed Mahfoudh pour Les Jalousies de la rue Andalouse (Arabesques Éditions) et le Malien Paul-Marie Traoré pour Jeu de dames (Éditions Tombouctou). Ce sont pour la plupart des romanciers confirmés, ayant déjà plusieurs livres à leur actif.

La délibération finale du prix Orange du Livre en Afrique aura lieu le mardi 2 juin de 10 heures à 13 heures. Elle s’organisera soit totalement à distance, soit partiellement si cela est possible, avec une partie des membres du jury réunis dans les locaux de l’opérateur, à Paris. Le lauréat 2020 sera annoncé le 3 juin. à lire Véronique Tadjo : « La littérature a cette faculté de créer un espace de mémoire »

Comme l’année dernière, le jury est cette année présidé par la romancière ivoirienne Véronique Tadjo. Elle sera accompagnée de la lauréate 2019, l’autrice camerounaise Djaïli Amadou Amal, des journalistes-écrivains français Yvan Amar, Valerie Marin La Meslée et Nicolas Michel, du romancier camerounais Eugène Ebodé, de l’écrivaine française Kidi Bebey, du poète congolais Gabriel  Okoundji, de l’écrivain algérien Yahia Belaskri et de la romancière sénégalaise Mariama Ndoye.

Leave a reply